Quel type de musicien es-tu?

Quel type de musicien es-tu?

Si tu ne le sais pas, j’ai une grande sœur! On est toutes les deux musiciennes, mais COMPLÈTEMENT différentes! Oui oui, ça se peut d’être musicien professionnel de différentes façons, et surtout, d’en tirer profit!

 

Le musicien : Technique/Virtuose

Il existe le type de musicien qui va pratiquer rigoureusement des tonnes d’heures (ok, on parle ici de plus que 3h/jour car quand on étudie en musique, 3h/jour c’est à peu près la norme). Au secondaire, au camp musical où j’allais, j’avais un ami tubiste qui pratiquait 8h/jour à 15 ans! Il était une machine, et il a fait une grande carrière, tout le monde se l’arrachait! Avec raison! Mais il y a aussi la version un peu plus « normale », comme ma sœur, qui devient une experte de son instrument (maîtrise en percussion) et qui gagne des auditions et des postes grâce à cette discipline de fer!

 

  • Les avantages : On devient une référence dans notre instrument!
  • Les inconvénients : On est parfois limité dans les projets offerts
  • Quoi faire si tu es dans cette catégorie? Devenir concertiste ou musicien pigiste de ton instrument. S’il te manque quelque chose, essaye de sortir de ta zone de confort en apprenant un autre instrument. Je sais, c’est difficile quand on a une carrière bien établie, mais il faut oser retourner à la base. Cet été, je me suis mise au Ukulélé… ouf! Tout un défi! Et aussi, il y a plein de possibilités d’être original avec son instrument : ma sœur a quand même tiré son épingle du jeu, elle s’est bâti son projet d’ateliers pour enfants (chant et percussion) et elle gagne très bien sa vie! (voir www.juliesamuse.com)

 

Le musicien : Multi-instrumentiste

Il existe des musiciens qui sont un peu « touche-à-tout » et qui ne se contentent pas seulement de peaufiner un instrument mais qui préfèrent en toucher plusieurs. Ça c’est un peu moi! Oui j’ai fait religieusement mes 3h de pratique par jour pendant toutes mes études en percussion, mais j’avais déjà un bon bagage de violoncelle et de piano, que j’ai toujours entretenu, en plus d’ajouter le chant à mes aptitudes. J’ai toujours eu un peu de difficulté à me concentrer sur seulement un instrument et délaisser les autres, je préférais en jouer plusieurs. Mon père est aussi comme ça. Saxophone, percussion, il a fait sa carrière au complet avec les deux instruments de front. Il a toujours joué du piano aussi, mais depuis sa retraite, il a approfondi sa technique! Comme quoi il n’y a jamais de limites en musique!

 

  • Les avantages : On peut être dans plus de projets différents!
  • Les inconvénients : On ne peut pas devenir concertiste. (mais moi, avec mon anxiété de performance, c’est jamais quelque chose qui m’est passé par l’esprit!)
  • Quoi faire si tu es dans cette catégorie? Si tu es complexé(e), tu peux encore décider de devenir un ninja d’un de tes instruments! Ça ne prend que de la discipline et de la rigueur, « ça se fait par du monde » comme dirait ma mère! Moi j’ai décidé d’en tirer profit et de choisir des projets où je peux mettre plusieurs de mes atouts en avant (choriste/percussionniste dans le pop, par exemple). Comme mon amie Marie-Pierre Arthur qui joue de la basse en chantant, c’est magnifique et unique!

* * * * *

Il existe aussi un savant mélange des deux, chacun ayant ses dosages propres. Maintenant, tu peux évaluer ton type et voir que chaque musicien est unique et peut apporter sa touche personnelle dans le merveilleux monde des musiciens! Il s’agit seulement de mieux se connaître et voir ce qu’on peut apporter et améliorer pour jouer avec encore plus de gens et contribuer à la musique à sa façon!

Et toi, de quel type es-tu?

É xx

 

Cet article a 2 commentaires

  1. C’est bien rassurant ! Parce que moi, je suis incapable de choisir un seul instrument. Alors je laisse la virtuosité de côté et j’opte pour la diversité et le plaisir 🙂 …

  2. Je suis clairement multi-instrumentiste; c’est tellement gratifiant de pouvoir jouer dans plein d’ensemble. En plus, c’est idéal quand tu es compositeur de pouvoir toucher un peu à tout et connaître des gens qui jouent des instruments différents. Pour ma part, le piano classique m’isolait un peu en terme de possibilité de jouer en groupe.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier